Actualités et Agenda du Lycée

Quand le lycée Lurçat envoie ses élèves se parfaire à l’étranger

Par NICOLAS GERARD, publié le jeudi 6 juin 2019 17:48 - Mis à jour le jeudi 6 juin 2019 17:48
Sindid.jpg
Depuis quelque temps, la direction du lycée Lurçat a choisi de développer au maximum l’apprentissage des langues étrangères. Cela passe par des stages en entreprise loin de la France, bénéfiques pour l’avenir des élèves. (Voix du Nord, 27.05.19)

Au lycée Lurçat, les langues étrangères ne sont pas mises au placard. La direction et les responsables pédagogiques essaient de lancer des projets pour développer l’attrait de l’allemand, de l’espagnol et de l’anglais. Pour y parvenir, le lycée a réussi à décrocher la charte Erasmus+. Ce qui a ouvert de sacrées perspectives pour les étudiants en BTS et bac pro.

Cette année, quatre élèves de chaque filière sont partis « seperfectionner et apprendre un autre mode de vie », annonce Mickaël Loridan, chef de projets qui gère le dispositif avec la responsable des relations internationales, Sophie Jomier, professeure d’allemand. On retrouve donc des lycéens à Malte et en Espagne. « En bac pro, ils passent un mois dans l’entreprise qui les accueille. Il y a un suivi de notre part et nous sommes joignables quand ils le souhaitent. En BTS, le stage se fait durant deux mois. Cela permet de revenir avec de sérieux acquis dans la langue souhaitée. Ils ne seront pas bilingues mais pas loin », résume Sophie Jomier qui supervisera l’action à la rentrée avec une autre collègue, Stéphanie Paquié.

Compter 50 € par élève

Dès la rentrée, le nombre de places sera aussi doublé. Une bonne nouvelle pour les enseignants qui espèrent envoyer des élèves en Allemagne. « C’est sur le principe du volontariat. Il faut savoir que les élèves peuvent bénéficier de bourses et de subventions pour financer le voyage. Aujourd’hui, j’ai une entreprise qui a voulu prolonger d’un mois le stage de quelques étudiants. C’est génial pour eux », souligne Sophie Jomier.

À l’issue de ce stage, les élèves pourront bénéficier d’une certification (niveau A2 ou B1 en allemand ; Cambridge B2 en anglais ; Cervantes A2 ; B1 en espagnol).En parallèle, des voyages d’une semaine dans le cadre de partenariat avec d’autres établissements européens sont réalisés. Pour octobre 2019, des élèves de Brilon (Ruhr, Allemagne) effectueront un séjour d’une semaine. « En février 2020, nos élèves iront là-bas. Cela coûtera 50 euros par élève », termine Sophie Jomier. Un prix accessible qui peut donner l’envie de voyager et d’apprendre.

Source : La Voix du Nord.