Actualités et Agenda du Lycée

Maubeuge Au lycée Lurçat, le néerlandais est en pleine expansion (Voix du Nord)

Par NICOLAS GERARD, publié le mardi 14 mai 2019 20:54 - Mis à jour le mardi 14 mai 2019 20:54
B9719584013Z.1_20190514120933_000+GEIDJNLC6.1-0.jpg
Semaine des langues oblige, les élèves du lycée André-Lurçat sont partis à la découverte des langues du monde au travers d’un quiz. L’occasion de mettre en lumière la section LV3 lancée il y a quelques années. Un fait rare dans un lycée.

Article de la Voix du Nord du 14 mai 2019

C’est une marque de fabrique qui ne peut déplaire à Cédric Szostak, le proviseur. Le lycée Lurçat aime avoir une longueur d’avance. À l’image de sa LV3, généralement enseignée à l’université. Dès la seconde, les élèves ont obligation de prendre deux langues étrangères (anglais, allemand ou espagnol) et une troisième peut s’y joindre.

Depuis quelques années, un cours de néerlandais est enseigné à raison de 3 h par semaine. « Un cours que l’on peut suivre jusqu’en terminale. C’est une matière facultative qui peut rapporter pas mal de points pour l’obtention du bac », souligne le proviseur adjoint, Pascal Maes. Il y a quelques semaines, la direction du lycée se posait des questions quant à l’avenir de la LV3 avec la réforme du baccalauréat.

La décision officielle est tombée il y a quelques jours sur le bureau du proviseur qui l’a accueillie avec un grand sourire. « C’est officiel, notre cours de néerlandais est conservé et représente une option comme le théâtre et le complément EPS  », sourit Cédric Szostak.

Aujourd’hui, c’est presque 20 élèves qui suivent assidûment les leçons de Stefaan Salien, le tout nouveau professeur de néerlandais. Au Lurçat, on vante les mérites de suivre une troisième langue qui pourrait ouvrir de belles portes après le bac. « Pour faire Sciences Po, c’est super dans un CV. Ils sont très attentifs à cela », précise le proviseur, suivi par son adjoint, Pascal Maes. « Il ne faut pas oublier que c’est plus facile que l’allemand. Le néerlandais est aussi pratique pour nous qui sommes frontaliers avec la Belgique. Et après tout, les Pays-Bas ne sont pas si loin  ». D’ailleurs, les élèves suivant cette langue ont aussi deux voyages à la clef par an au pays du gouda et des tulipes. La dernière excursion les a menés à Amsterdam. Goede reis*, comme on dit aux Pays-Bas !

 

Une semaine à la découverte des langues du monde

Depuis le 13 mai, six classes de secondes, deux de premières et une de terminale sont plongées dans un quiz visant à découvrir les langues étrangères. Jasmina Matoug, Agnès Huvenoit, Carole Monteverde, Sophie Jomier, les professeurs de langues, accompagnées des documentalistes Anne-Sophie Fache et Nadine Sevin, avec l’aide de Kylian Anciaux, ancien élève parti à Siences Po Nancy ont concocté un drôle d’examen aux lycéens. Par binôme, ils doivent deviner l’identité d’un pays. Pour y parvenir, ils doivent écouter une piste audio dans la locale du pays cherché, accompagnée d’une image d’un monument et d’un petit descriptif en français. Cela peut aller de l’Angleterre, à la Slovénie, en passant par les pays des Balkans etc. Une cérémonie sera organisée pour récompenser les meilleurs linguistes et géographes.